Le projet d’eau pour les nonnes avance

Publié le par Jonathan | Commentaires (0)

Voici quelques nouvelles du projet pour que les nonnes aient de l’eau en hiver à la nonnerie et qu’elles n’aient pas besoin de descendre au ruisseau.

Le projet a été modifié et ce qui est prévu pour cet été est la construction d’un gros réservoir de 50 000 litres pour que les nonnes aient de l’eau pendant 5 mois (cet hiver l’eau n’est revenue qu’à la mi mai !).

On est allé avec Sonam et quelques nonnes voir la source la plus proche cet hiver en février, juste à côté de l’actuelle. Il y a plusieurs petites sources, avec un petit peu d’eau cet hiver, mais le débit n’est pas suffisant. Le projet qui était de faire une deuxième canalisation aux côtés de l’actuelle, même en enfouissant plus les tuyaux, a changé car cela risque tout de même de geler, et nécessiterait trop d’argent.

Les autres sources situées dans l’autre vallée ont aussi été abandonnées pour les mêmes raisons (encore plus d’argent nécessaire et encore plus de risques de gel). Nous n’avons pas pu voir si il y avait de l’eau à ces sources en février (trop de neige), ni au printemps (encore presque 1 m de neige sur la montagne par où devrait passer la canalisation fin avril !). Depuis la montagne il ne semblait pas y avoir beaucoup d’eau voire pas du tout fin avril, alors probablement encore moins en hiver.

Les nonnes partent sur la montagne réparer la canalisation et faire fondre la neige (fin avril)

Les nonnes partent sur la montagne réparer la canalisation et faire fondre la neige (fin avril)

La source actuelle donne de l’eau vers la mi-avril mais il y a encore de la glace dans les tuyaux enfouis dans le sol, et sous la neige. Du coup même avec une autre canalisation, les nonnes doivent aller elles-mêmes dans la montagne réparer les tuyaux percés et jeter de la terre sur la neige pour qu’elle fonde plus vite (et donc la glace dans les tuyaux aussi). On est allé avec les nonnes une première fois fin avril semer de la terre sur la neige pour la faire fondre (près de 50 cm encore sur le chemin au-dessus de la canalisation fin-avril, dans les zones à l’ombre, quelques passages un peu dangereux (voir photo)) et réparer un tuyau près de la source, puis plusieurs fois encore jusqu’à mi mai pour réparer les autres tuyaux une fois la neige fondue. L’eau est arrivée à la nonnerie le 15 mai, deux jours avant le début du monlam (période de prières toute la journée pendant 2 semaines, où il faut beaucoup d’eau en cuisine) !

Du coup le projet est maintenant la construction d’un réservoir de 50 000 à 60 000 litres cet été. Ça fait assez d’eau pour 17 personnes (15 litres par jour chacune) et 50 litres par jour pour la cuisine, pendant 5 mois. Même un peu plus au cas où plus de nonnes restent en hiver dans quelques années (13 nonnes cet hiver, plus Lonpo Wangchuk, et 2 professeurs la moitié de l’hiver). Cela leur permettra également d’attendre que la neige fonde avant d’aller réparer les tuyaux sur la montagne.

Il sera construit derrière la nonnerie, au-dessus du petit jardin, sous réserve de ce que dira l’ingénieur lorsqu’il sera venu (dans les prochains jours ou semaines). La construction débutera une fois que l’ingénieur sera venu, et il y en a pour 1 à 2 mois.

Plus de nouvelles dès que j’en ai, Sonam s’en occupe ainsi que son frère quand il sera en trek.

Si vous voulez participer pour aider ce projet, vous pouvez faire un don.

Plus d’informations sur ce projet et les autres sur la page des projets du monastère et de la nonnerie de Karsha.

Mise à jour : L’ingénieur n’ayant pu venir à temps, la construction se fera pendant l’été 2016.

Laisser un commentaire