Présentation

Bienvenus à toutes et à tous,

Je m’appelle Jonathan, 29 ans, et j’ai arrêté mes études après la première année de master à l’université, où je me dirigeai vers la recherche en paléoclimatologie, intéressant mais je ne souhaitais pas être chercheur. Je pratique régulièrement la méditation (samatha, vipassana) et trouvais qu’il y avait mieux à faire de ma vie pour moi et/ou les autres.

L’envie de voyage était là depuis longtemps et je regardais souvent la chaîne Voyage, avec « Passeurs d’espoir » de la famille De Cherisey sur les initiatives locales positives tout autour du monde, « J’irai dormir chez vous » avec Antoine de Maximy, et bien sûr « Rendez-vous en Terre Inconnue » de Frédéric Lopez.

Vivre à Karsha dans l’Himalaya

En septembre 2012, je regarde les récits de trek dont quelques-uns dans l’Himalaya et au Zanskar, et finit par tomber sur le site de lama Sonam Wangchuk, moine au monastère de Karsha depuis son enfance, et qui organise des treks au Zanskar en reversant une partie des bénéfices au monastère. Il y a un message indiquant qu’ils recherchent un professeur d’anglais pour quelques mois et serait logé et nourri au monastère en échange des cours donnés bénévolement. Je prend contact quelques jours plus tard et il me répond le lendemain que c’est bon, je peux y aller en faisant le trek du Chadar !

Début des préparatifs, billets d’avion et de train, papiers (passeport, visa), vaccins, assurance, et la préparation physique pour le trek (5 jours de marche à 3500 m d’altitude). Il y a aussi pas mal de matériel et vêtements à acheter vu le climat au Zanskar (-25°C la nuit en hiver, peu de chauffage dans les maisons), et pleins de questions à Sonam par email pour savoir ce dont j’ai besoin et avoir quelques renseignements sur les conditions de vie à Karsha.

Le blog sur mon voyage au Zanskar

Je souhaitais mettre en place le blog avant de partir, mais c’est difficile d’accéder à Internet au Zanskar, puisqu’il faut 10 km pour aller à Padum, et Internet ne marche pas toujours ou le cybercafé est fermé (je n’y allais finalement qu’environ 1 fois par mois). J’ai crée ce blog à mon retour, en recopiant mon carnet de voyage mots pour mots. Certains passages ne sont pas vraiment intéressants ou informatifs mais je pense qu’ils permettent de mieux se sentir sur place.

Les articles de mon dernier séjour à Karsha cet hiver seront ajoutés au fur et à mesure, autour de deux par jour, le temps d’ajouter quelques photos aux articles et également pour mieux se remettre dans le contexte du voyage, à attendre les nouvelles. Une fois les articles reprenant mon carnet de voyage publiés, j’en ajouterai de nouveaux en fonction de vos commentaires, donc n’hésitez pas à laissez un message en-dessous des articles, même les plus anciens. J’ai repris mes notes, en y laissant les erreurs et incompréhensions du moment, donc ce que vous pouvez voir sur un article n’est pas forcément juste, et il peut donc y avoir une version différente et plus correcte dans un article suivant si j’ai mieux compris certains éléments de la vie à Karsha plus tard.

J’espère que tout ceci facilitera votre immersion au Zanskar pour que vous vous sentiez à ma place à côté des moines, des nonnes et des villageois, pendant les puja dans la salle de prières, en marchant dans la vallée enneigée l’hiver au milieu de l’Himalaya pour aller donner des nouvelles, ou encore en allant sur la montagne récupérer les bouses de yaks pour se chauffer le prochain hiver.