Treks au Zanskar

Je vais vous présenter les treks que j’ai fait au Zanskar avec lama Sonam Wangchuk, qui organise des treks au Zanskar et au Ladakh au bénéfice du monastère de Karsha.

J’ai fait deux fois le trek du Chadar, la randonnée sur la rivière gelée, l’an dernier de Leh à Karsha et cette année de Karsha à Leh en passant par Lingshed. J’ai également rejoint Karsha cette automne en faisant le trek de Darcha à Karsha, plus d’une semaine de marche avec un col à 5 100 m d’altitude ! Il organise beaucoup d’autres treks au Zanskar et au Ladakh, même des visites du Ladakh en voiture sont possibles, allez voir sur son site Internet pour plus d’informations sur les treks au Zanskar et au Ladakh de lama Sonam Wangchuk.

Le trek du Chadar

Paysage sur le Chadar au soleil

Paysage sur le Chadar au soleil

Le trek du Chadar vous fait visiter la partie nord du Zanskar, en reliant Leh à Karsha. Le Zanskar se trouve dans l’Himalaya indien, et le seul chemin possible en hiver est celui de la rivière gelée, entre janvier et mars, les cols étant fermés de novembre à avril.

On part de Leh en jeep jusqu’à Chilling, où le trek sur la rivière gelée commence. Environ 4 ou 5 jours de marche sur la glace, avec 4-5h de marche par jour, principalement le matin, et plusieurs nuits dans les grottes légèrement chauffées au bois que vont chercher les porteurs, parfois à plus d’1h de marche. On rejoint ensuite la route qui progresse chaque année, pour aller à Karsha en jeep (à pied s’il y a trop de neige).

Deux ou trois jours de repos pour visiter Karsha, le temps de découvrir le monastère, la nonnerie, le village, d’assister aux prières du matin et peut-être à quelques cérémonies spéciales si vous y êtes au bon moment comme cette année ! Vous serez logés avec lama Sonam dans sa maison au monastère, car il prend un petit groupe (3 ou 4 personnes en général).

La grotte de Tsomo pour dormir lors du trek du Chadar

La grotte de Tsomo pour dormir lors du trek du Chadar

Ensuite c’est l’heure du retour vers Leh, et grâce au petit groupe que vous êtes, vous passerez des nuits chez l’habitant dans la plupart des villages sur le chemin (Pishu, Zangla, Pidmo, Hanamur, Lingshed, Skyumpata, Nyerak), et chez les familles des porteurs. Le chemin n’est pas tout à fait le même au retour, puisqu’il y a un détour pour rejoindre le village de Lingshed, isolé au milieu des montagnes, avec son monastère à plus de 3 800 m d’altitude ! Un jour de repos aussi à Lingshed, avant de passer un col à 4 370 m, le Margum-la, pour rejoindre le tout petit village de Skyumpata (encore plus isolé), et ensuite la rivière gelée. Quelques jours de marche sur la glace avec nuits dans les grottes jusqu’à Chilling puis en jeep pour aller à Leh.

Avec Sonam vous serez un petit groupe, et 5 à 6 porteurs qui s’occupent de tout, et pourrez découvrir la vie des Zanskarpa, des moines et des nonnes de Karsha en passant plus de deux semaines au Zanskar. Si vous voulez plus de détails, il y a le récit des mes deux treks du Chadar, des informations sur mes treks du Chadar pour tout ce qui est lié au trek, ou le site de lama Sonam.

Le trek de Darcha à Karsha

Le Gumburanjon lors du trek de Darcha à Karsha

Le Gumburanjon lors du trek de Darcha à Karsha

Ce trek de Darcha à Karsha est en fait la moitié du grand trek de Lamayuru à Darcha, qui prend plus de deux semaines de marche avec de nombreux cols aux environs de 5 000 m. Des mules se chargent de vos sacs et les nuits se font sous la tente.

Je n’ai donc fait qu’une moitié, de Darcha à Karsha en une dizaine de jours (environ 6h de marche par jour), en passant le col du Shingo-la à 5 100 m d’altitude. Une fois franchi on arrive au Zanskar, d’abord en passant la montagne sacrée Gumburanjon (en forme de Bouddha en position de méditation), au milieu d’une vallée complètement isolée.

Chemin et rivière au bleu intense lors du trek de Darcha à Karsha

Chemin et rivière au bleu intense lors du trek de Darcha à Karsha

On passe à ensuite le premier village, Kargyak, puis plusieurs autres petits villages jusqu’à Purne où une pause est prévue. C’est là que le « Rendez-vous en terre inconnue » de Frédéric Lopez et Gilbert Montagné a été tourné et où peut-être vous rencontrerez Dolma qui les a accueillis. Ensuite on part sur des chemins très étroits et abrupts pour visiter le monastère de Phuktal accroché à la montagne. Retour à Purne et après plusieurs jours de marche, en passant par Ichaar, Mune et le monastère de Bardan, on rejoint Padum puis Karsha dans une vallée beaucoup plus grande.

Ensuite vous pouvez continuer le trek en allant jusqu’à Lamayuru, ou prendre un taxi collectif pour rejoindre Kargil en une journée puis Srinagar ou Leh en une journée de plus. Vous pouvez aussi faire cela dans l’autre sens si vous préférez, demandez à Sonam.

Voilà j’ai fini ma promo pour Sonam, si vous voulez plus de détails, il y a le récit de mon trek de Darcha à Karsha, les informations sur ce trek, et le site des treks de lama Sonam.