Danses à Padum et grand froid au Zanskar

Publié le par Jonathan | Commentaires (0)

Le week-end du 30 novembre et 1er décembre nous sommes allés à Padum pour le festival, le cham avec les danses des masques, pendant quatre jours comme à Zangla.

Le premier soir les moines de Karsha ont fait des prières, puis le lendemain ce sont les moines du monastère Bardan qui ont dansé pendant deux heures. Le dimanche (3ème jour), ce sont les moines de Karsha qui ont dansé pendant deux heures, les mêmes danses qu’à Zangla. Ils ont mis ensuite le feu au même symbole bouddhiste qu’à Zangla et fait d’autres puja le soir et le lendemain matin.

Retour à Karsha avec des petits moines sur le toit du bus et pas mal de choses à ramener au Dukang (salle de prières).

Tourbillons de poussière dans la vallée de Padum

Tourbillons de poussière dans la vallée de Padum

Rien de nouveau au monastère où je continue à donner des cours d’anglais aux petits moines.

A la nonnerie je suis allé chercher des bouses de vaches plusieurs fois pour toutes les nonnes et pour la cuisine de la nonnerie. Maintenant que j’y suis allé pour chaque nonne je n’y vais plus en chercher car j’ai l’impression que ça les gêne, et elles ne veulent pas que j’y aille à cause du froid (il y a du givre sous les bouses en plein après-midi). Je vais par contre toujours les aider pour leurs grandes puja, une à deux fois par semaine. Elles vont recommencer les petites puja quotidiennes comme au monastère d’ici une à deux semaines.

Des habitants ont fait leur lessive près du ruisseau gelé à Karsha

Des habitants ont fait leur lessive près du ruisseau gelé à Karsha

Il fait de plus en plus froid, notamment pendant trois jours où le temps était nuageux voire même complètement couvert par moments. Le ruisseau est maintenant presque entièrement gelé (en surface) et la rivière charrie toujours des glaçons jusqu’en fin de matinée. Je pense qu’il fait entre -10°C et -15°C le matin et entre 0°C et 5°C l’après-midi.

Dans la cuisine on a un petit bac pour faire la vaisselle, mais il y a maintenant de la glace dans le tuyau qui part vers l’extérieur, du coup l’eau ne s’évacue plus. On a essayé avec de l’eau bouillante mais ça ne marche pas, donc on vide l’eau à l’extérieur. J’ai fait une petite lessive hier et les habits étaient un peu gelés en fin d’après-midi, il faut faire attention car ça craque et se déchire facilement quand c’est gelé.

On a récupéré la 2ème petite chienne que j’avais donné au frère à Sonam mais elle est apparemment trop sale aussi (fait ses besoins sur les tapis). Otsal voulait aussi donner celle qu’on avait mais les nonnes qui gardent Dolkar (la mère) ne les veulent pas non plus pour les mêmes raisons. Du coup elles restent avec nous en attendant le retour de Sonam.

D’ailleurs je n’arrive pas à le joindre en ce moment, mais une nonne a dit qu’il était passé à Bodhgaya. Il devrait revenir d’ici un mois par le Chadar.Le Losar au Ladakh, le nouvel an tibétain, est le 2 janvier à priori et la fête dure quatre jours avec des danses des villageois.

Laisser un commentaire