Visite et attente au village de Darcha

Publié le par Jonathan | Commentaires (0)

Ngawang Sonam m’accueille dans sa guest-house « Leh Dhaba », conseillée par lama Sonam. Je mange des momos à la viande de mouton pour environ 1 € (80 Rs), et il me dit que je dois aller à Zanskar Sumdo (le point de départ du trek) car les muletiers ne viennent pas à Darcha. Je vais au bord de la rivière l’après-midi car il n’y a pas grand chose à voir ici. La nuit n’est pas très bonne, le sommier est une planche en bois et il y a juste deux petits matelas, et l’eau de la rivière qui coule juste à côté. Il y a en plus des gens qui arrivent manger et dormir assez tard, et des voitures et camions passent la nuit sur le pont, très bruyant.

Le vendredi 11 octobre je pars tôt en taxi à Zanskar Sumdo pour 1 000 Rs (12 €) car le groupe de Sonam revient de Karsha. Après une petite attente, trois françaises arrivent suivi de Sonam, Dorjay et Stanzin, les porteurs avec qui j’ai fait le Chadar l’hiver dernier. Mais je ne commence pas le trek aujourd’hui, car ils doivent faire les courses et changer les fers à cheval pour les mules.

Beau village en face de Darcha

Beau village en face de Darcha

Retour à Darcha et je vais visiter un beau village le lendemain, en face, de l’autre côté de la rivière, avec des petits chemins en pierre bordés d’arbres.

Un français devait arriver hier de Manali mais il a neigé au-dessus de 3 500 m d’altitude et les bus ne voulaient pas passer au Rohtang (3 900 m) ! Il est finalement arrivé aujourd’hui, juste pour le départ du trek, et il y avait 10 cm de neige au Rohtang. Jérémie vient d’arriver de Chine et est tombé dans la même fausse « office de tourisme » que moi quelques jours plus tard, et lui a même parlé de moi. Il lui a dit les mêmes trucs pour lui faire prendre un taxi (il lui a montré les prévisions météo sur Internet, puis Internet coupé). Mais il a décidé d’aller voir ailleurs et a pu trouver une place dans un autre bus.

Dorjay est partit dans la matinée pour Zanskar Sumdo avec les chevaux et on le rejoint en taxi avec Stanzin. Sonam s’en va lui à Karsha pour un autre trek, passant par le col de l’Omasila (sur un glacier à 5 400 m !) au Zanskar pour aller de Karsha à Srinagar. Je ne le reverrai qu’en janvier quand il reviendra du premier trek du Chadar. Le mien devrait se faire environ du 10 février au 17 février.

 

Laisser un commentaire