1er cours d’anglais avec les petits moines

Publié le par Jonathan | Commentaires (0)

Lever à 7h pour assister à la puja de 8h à 10h, pendant laquelle les moines prient ensemble et sont servis régulièrement de thé par les plus jeunes moines, dans une salle de prières sombre et plutôt froide. Visite ensuite de la nonnerie sur l’autre flanc de la montagne séparée par une rivière, aussi haute que le monastère. Elles sont heureuses de recevoir des cadeaux comme des gants et des photos d’il y a 1 an et demi en octobre 2011, quand deux des français étaient déjà venus.

Coucher de soleil depuis le sommet du monastère de Karsha

Coucher de soleil depuis le sommet du monastère de Karsha

Repas chez Sonam avec des frites avant que le professeur de bouddhisme de l’école du monastère nous rejoigne. Je vais ensuite donner mon premier cours d’anglais à une dizaine de jeunes moines de 13h20 à 16h, puisqu’il a fallut un petit moment avant de savoir quels cours leur apprendre. Ils sont également séparés en 2 niveaux, les plus jeunes et les plus vieux. Je fais d’abord cours à tous pendant 1h avant de savoir qu’il faut les séparer en 2 groupes. Vers 15h on boit un thé avec deux biscuits et j’en profite pour regarder la superbe vue sur la vallée et les montagnes ensoleillées de l’Himalaya. Ensuite on reprend le cours, et pendant que les petits répètent l’alphabet et des mots commençant par chaque lettre, les plus grands viennent ensemble au tableau noir pour assembler et trouver des mots en fonction de leur prononciation. On finit à 16h et le prochain cours est prévu lundi à 13h.

On part ensuite avec Angchuk, le professeur de bouddhisme, chez Sonam et finit par aller me balader sur le haut du monastère pour être au chaud au soleil. Dans la cours principale, après l’école, on m’invite à manger avec les moines qui prennent leur dîner après leurs prières de l’après-midi. Je devrais ensuite manger avec eux à partir de demain, car le groupe repart vers Leh demain, en passant par Zangla, Pishu, Hanumil, Lingshed, Skyumpata, Nerak et Chilling, avec qui on se quittera demain après le petit déjeuner.

Je monte ensuite sur la terrasse tout en haut du monastère pour admirer le coucher de soleil derrière l’Himalaya avec de belles couleurs rouges et bleues. La vallée est dans le calme, avec des gens du village de Karsha qui font un match de volley-ball. Il est facile de ressentir l’isolement en voyant ce village dans la quiétude de la vallée enneigée, au pied du monastère accroché à la montagne, au milieu de l’Himalaya.

Laisser un commentaire