Déjà les vacances d’hiver à la nonnerie

Publié le par Jonathan | Commentaires (0)

Après être rentré à Karsha, je vais dans l’après-midi de vendredi à la nonnerie pour le cours, mais il n’y a pas école, apparemment c’est déjà les vacances d’hiver à la nonnerie. Je montre les photos et vidéos du « cham » de Zangla (festival annuel avec les danses des masques) à quelques nonnes qui sont dehors, puis en partant je croise la professeur qui me dit de revenir demain, peut-être qu’elles voudront venir pour le cours d’anglais avant le début officiel des vacances.

Le lendemain je reviens à la nonnerie et les filles partent au moment où j’arrive, il n’y a pas de cours d’anglais. La professeur m’invite boire le thé et me dit que c’est les vacances d’hiver alors qu’elles ne devaient commencer que le 16 décembre, et que les filles ont réussi leur examen.

Elle m’explique qu’en fait elle veut partir pendant l’hiver et qu’elle part après-demain. Elle va à Bodhgaya et part avec la plus jeune nonne pendant tout l’hiver, jusqu’à la fin février avant la nouvelle année scolaire pour étudier le bouddhisme. Donc la plus jeune nonne s’en va demain à Padum et part ensuite avec elle. Le lendemain matin il y a une puja à la nonnerie où je vais les aider et elle vient dire au-revoir à tout le monde avant de partir. En fait elle rejoint deux autres nonnes qui sont aussi à Bodhgaya, qui reviendront pour le Monlam, la période de fêtes d’une vingtaine de jours à la nonnerie vers le mois de mai. Une nonne âgée est partie aussi, car elle était toute seule après le départ de la nonne qui est allée étudier dans le Sud de l’Inde.

Du coup cet hiver il n’y a plus qu’une jeune nonne de 19 ans, les autres ont plus de 30 ans. Je vais les aider comme d’habitude pour leurs grandes puja, déneiger les toits, et aussi à aller chercher l’eau au ruisseau quand l’eau qui vient à la nonnerie n’arrivera plus à cause du gel. D’ailleurs le ruisseau commence à geler, surtout le matin.

Avec la fin de l’école à la nonnerie, je vais maintenant avoir plus de temps pour méditer les après-midi, avec quelques nouveaux livres sur le bouddhisme, sur le Dhammapada et un autre sur les quatre nobles vérités. La semaine prochaine il n’y a pas d’école non plus au monastère, certains petits vont voir leur famille avant l’hiver et que les routes soient bloquées par la neige. Du coup le matin je vais probablement faire deux heures d’anglais avec le moine à qui je fais cours particulier, et mardi je vais à la nonnerie pour une grande puja.

Laisser un commentaire