En taxi de New Delhi à Manali (encore des problèmes)

Publié le par Jonathan | Commentaires (0)

Il est environ 14h quand je pars de New Delhi avec un taxi. Je commence à changer d’avis en me disant que même si j’arrive avec plusieurs jours de retard, il m’attendra bien et que je le trouverais sur place, ou que même si je ne le trouve pas, je pourrai aller à Karsha en voiture. Ce qui ferait 4 jours de taxi collectif ou bus depuis New Delhi, mais beaucoup moins cher que les 300 € pour aller en taxi seul à Manali.

Je demande au chauffeur son téléphone pour rappeler la compagnie de bus mais il me dit qu’il n’ a plus d’unité. Il s’arrête à priori pour recharger mais quand je fais le numéro, ça me dit que le numéro n’est pas bon, alors qu’il a fait le même à l’office. J’essaie celui de la vraie office de tourisme mais ça ne marche pas non plus. Il appelle son bureau et me dit que si j’annule il ne me rembourse que la moitié alors qu’on est partit que depuis 1h. Je lui dis que j’irai à la police mais il s’en fiche, et je me rend compte que j’ai pas de contrat et donc pas de preuve que j’ai payé 300 € pour aller à Manali.

Avec 4h de sommeil dans l’avion et pas beaucoup plus la nuit avant de partir, j’avais pas les idées très claires et pas fait attention à tout.  Je me dis que même en récupérant la moitié, et les frais pour le nouveau billet de bus et l’hôtel et taxis, je peux quand même récupérer 100 € à peu près. Je lui dis alors de revenir à leur office. Une fois quasiment revenu, je rechange d’avis, car comme j’ai pas de preuve, peut-être qu’il me remboursera rien du tout, et puis même s’il me rend la moitié, il faut encore que je trouve un bus.  Ce qui pourrait créer encore des problèmes, et risquer de ne pas faire le trek, alors finalement je préfère payer 300 € et être à Manali dans la nuit pour pas avoir de problèmes et aller à Darcha demain en bus ou en taxi collectif.

On repart donc vers Manali,  il est environ 16h, mais juste avant de sortir de New Delhi, nouveau problème. La voiture tombe en panne, le voyant de la batterie s’allume et on s’arrête sur le bord de l’autoroute ! Il appelle son chef et une autre voiture devrait arriver dans 20 min. Au bout de 15 minutes on remonte pour aller plus loin car c’est dangereux sur l’autoroute.

Il se gare plus loin après avoir pris une route sur la gauche, et s’en va à pied au croisement d’où doit arriver l’autre voiture. Au bout de 5 minutes je le vois plus et une demi-heure plus tard il n’est toujours pas là. Là, je commence à me dire que la panne était un coup monté, que l’autre voiture est venue le chercher et qu’ils m’ont laissé là, et qu’il reviendrait dans quelques heures ou jours pour récupérer la voiture en espérant que je ne sois plus là. Et je me retrouve loin du centre de New Delhi, en ayant payé 300 € pour rien et ne même pas aller à Manali. Je me dis que j’aurais mieux fait d’annuler plutôt que d’aller avec eux alors qu’ils voulaient m’avoir depuis le début. Le chauffeur m’avait fait mettre mon sac à dos dans le coffre avant de remonter dans la voiture pour le mettre dans un endroit plus sûr, et en vérifiant si le coffre était ouvert, il était fermé. Là j’ai plus rien du tout, mais finalement je vois que je peux récupérer mes sacs depuis l’arrière de la voiture en repliant les sièges. Il y a des policiers au croisement et je cherche le nom du chauffeur mais je ne vois que des cartes de visites d’hôtels. Au moment où je pars voir les policiers (à 100 m), le chauffeur arrive dans l’autre voiture avec deux autres conducteurs !

Je monte dans la nouvelle voiture avec les deux autres conducteurs et on part vers Manali vers 18h à la tombée de la nuit. Ils s’arrêtent eux aussi un peu plus loin pour changer la roue de secours et on part en principe pour de bon. Au début c’est une autoroute donc ça va mais à un moment on est sur une deux voies à double sens et c’est une trois voies dès que quelqu’un double (nous ou les voitures d’en face), et il faut se mettre sur le bord de la route pour éviter les voitures. Ils ne sont pas du tout stressés, c’est normal apparemment ici, ils sont vigilants et anticipent. Les dispositifs réfléchissants sur les camions ne se voient pas vraiment bien, et des voitures roulent en face avec les pleins phares.

Je commence à me dire qu’ils vont peut-être s’arrêter en cours de route et me demander de payer plus pour aller jusqu’à Manali. Mais les deux jeunes ont l’air plutôt gentils et je m’endors jusqu’au début de la route de la montagne. Là il y a plein de virages et des camions qui avancent pas, du coup on double parfois dans les virages, mais on peut voir si une voiture arrive ou pas avec les phares (ça doit être plus dangereux la journée). On arrive finalement à Manali à 4h du matin là où il y a tous les bus et les taxis.

Laisser un commentaire