Problème de bus et arnaque à New Delhi

Publié le par Jonathan | Commentaires (0)

En arrivant à mon taxi pré-payé de l’aéroport, les chauffeurs s’arrangent entre eux comme d’habitude et je monte dans un autre taxi (en achetant le billet de taxi j’avais un numéro assigné et je devais prendre le taxi avec ce numéro). Apparemment, ils ne savent pas où est mon arrêt de bus, même avec l’adresse. Le chauffeur prend une autre personne au passage et téléphone en cours de route à quelqu’un pour savoir où se trouve mon arrêt. Mais la personne lui dit qu’il n’y a pas de bus, ou que la rue de l’arrêt de bus est fermée. Du coup il m’emmène à une office de tourisme pour savoir où aller (je croyais qu’il m’emmenait à l’office de la compagnie de bus).

Là, quelqu’un m’accueille et me dit qu’il n’y a pas de bus et me propose d’autres treks, ou de me faire aller à Srinagar ou Darcha en voiture. Il paraît que les bus ne peuvent pas aller à Manali à cause de l’état de la route (alors que la mousson est finie). Il me montre même les prévisions météo où effectivement de la pluie est prévue pour les prochains jours. Je me doute qu’il ment et je me rappelle avoir lu que les taxis vous emmènent dans ces fausses offices de tourisme.

Alors je lui demande d’appeler la compagnie du bus au numéro que j’avais marqué sur une feuille avant de partir. Il fait bien ce numéro et la personne me dit qu’il n’y a pas de bus pendant 10 jours. Je m’attendais pas à ce qu’il confirme et du coup j’oublie de demander pourquoi il n’y a pas de bus. Je veux alors appeler Sonam mais cette fois il fait un autre numéro, puis dit le n° de Sonam, apparemment parce que le n° de Sonam est dans un autre état. Comme je sais que les cartes SIM ne permettent d’appeler que depuis l’État où elle a été achetée, je me dis que c’est possible. Je tombe alors sur quelqu’un qui dit avoir le téléphone de Sonam car il est en trek, dans la montagne et n’est pas joignable. Comme Sonam est effectivement en trek et donc difficilement joignable, je me dit que Sonam a laissé son téléphone à quelqu’un pendant le trek. Et il me dit qu’il y a eu des problèmes avec la pluie.

J’ai pas pensé à lui demander plus de précisions sur le trek que fais Sonam, ou lui parler en ladakhi pour voir s’il comprend. Je suis pas vraiment convaincu et je demande à aller sur Internet pour vérifier pour la pluie et voir si je peux réserver un autre bus et s’il y a des places. Mais là bizarrement quand il me laisse la place, Internet ne marche plus, il a dû coupé le Wifi, j’ai essayé de le remettre mais il fallait la clé.

Il me propose une voiture maintenant jusqu’à Darcha pour 450 € mais c’est beaucoup trop, et me propose finalement jusqu’à Manali pour 265 €. Je sais que je me fais avoir, mais même s’il y a d’autres bus, je ne sais pas quand je pourrai en avoir un (sur mon billet ils disent qu’on peut prendre un billet jusqu’à 12h avant le départ, donc je peux pas en avoir un aujourd’hui), et je suis pas sûr qu’il y ait des places dans ceux de demain et des prochains jours. En plus je ne peux probablement pas contacter Sonam, qui m’avait dit d’aller directement à Darcha vers le 10-11 octobre, et je ne sais pas où trouver Stanzin avec qui je fais le trek. Et il me faut aussi plusieurs jours d’acclimatation à Darcha (3 300 m) avant de commencer le trek, car on passe le col du Shingo-la (5 100 m) le 2ème ou 3ème jour.

Je finis par accepter d’aller en voiture pour 265 € à Manali, et me rajoute 30 € de taxe du gouvernement paraît-il. Je réfléchis encore mais si j’essaie de prendre un autre bus, j’en aurais pour au moins 50 € de billet de bus, d’hôtel, de taxi, sans être sûr d’en trouver un rapidement, ni de pouvoir contacter Sonam au cas où je ne pourrais pas arriver avant le 11 octobre. Du coup j’accepte et pars en voiture maintenant à Manali pour un trajet d’environ 12h.

Laisser un commentaire