Enterrement au Zanskar avec les moines

Publié le par Jonathan | Commentaires (0)

Les villageois qui ont leurs champs déneigés ont commencé les travaux dans les champs avec deux yaks qui tirent un rondin de bois et quelqu’un qui suit derrière. Le ruisseau qui passe entre le monastère et la nonnerie a commencé à dégeler il y a deux ou trois semaines, et on le voit et l’entend de plus en plus.

Aujourd’hui, les moines devaient aller à un village entre Karsha et Padum pour prier pour un homme qui est mort à Rukruk. Je les ai accompagné cette fois puisqu’Otsal me l’a proposé et que c’était après la puja.

Neige à Rukruk au Zanskar

Neige à Rukruk au Zanskar

Départ à 9h en petit bus avec 2 ou 3 cm de neige tombés dans la nuit et il se met à neiger fort avant de partir. Ça passe au début à Karsha mais avant d’arriver le bus doit s’arrêter dans une côte pour prendre un virage. Après presque 30 min à mettre des pierres et de la terre derrière les roues, le bus repart et doit faire plusieurs marche-arrière pour prendre le virage. Les moines s’installent sous une bâche dehors et je me place avec eux, sur une extrémité d’un tapis, pas entre les moines, avec les petits aussi qui sont ensemble sur un bord. Thé au lait, biscuits, khura, puis prières. A 12h un peu de riz, puis du riz et des légumes.

A nouveau des prières puis à 13h, commence une vente aux enchères avec des objets (tasses, thermos, petite table) et des textiles (doudoune, bonnet, habits zanskaris), en plus de dons en monnaie. A la fin, il y a même eu un jeune yak mis aux enchères. La plupart des objets et vêtements ont été achetés entre 100 Rs et 1 000 Rs, et en dons probablement plus de 10 000 Rs (plus de 150 € donc). Les dons vont au monastère ainsi que les objets qu’ont apportés les personnes et qui sont mis aux enchères ensuite par les moines et les gens leur achètent. C’est un moine qui dirigeait les enchères, et des fois les gens parlaient en ladakhi donc je comprenais les nombres mais quand ils parlaient en hindi je ne comprenais pas. La neige pesait aussi sur les bâches et il a fallu les secouer pour pas que ça tombe, mais de la neige est passée entre deux bâches et est tombée sur des moines et de la tsampa. Il y avait environ une quarantaine de moines avec les jeunes et une trentaine de personnes. Il a neigé fort toute la journée et en repartant vers 16h, de nombreux moines sont tombés, sans gravité, dans le chemin en descente vers la route.

Le bus roule normalement et même assez vite parfois malgré qu’il y ait un peu de neige sur la route, à part sur les traces de pneus, sans neige. Mais arrivés en bas de Karsha les lacets sont difficiles et après en voir passé un ou deux en glissade, on doit s’arrêter et finir à pied, environ 15 min pour monter au monastère. Il y a entre 10 cm et 15 cm de neige tombée durant la journée, et il continue de neiger.

Laisser un commentaire